Jamaïque. 50 ans après, le gouvernement présente ses excuses aux rastas !

Il y a cinquante-quatre ans, un rastafari dans la communauté Coral Gardens a été abattu par un propriétaire dans un litige sur les terres. Certains rastas avaient  riposté en brûlant une station-service à St James, ce qui a finalement conduit à une répression massive par la police. Une confrontation entre les Rastas et l’Etat avait  fait huit morts du côté des Rastas. D’autres avaient  été arrêtés et on leur a coupé leurs dreadlocks.

Ainsi donc,  le Premier ministre Jamaicain, Andrew Holness  a présenté mardi dernier ses excuses aux victimes des violences infligées par l’Etat et a annoncé qu’un fonds d’affectation spéciale d’au moins 10 millions de dollars sera établi au profit des survivants de l’incident.

« À cet égard, je travaillerai avec le ministère des Finances et de la fonction publique et toutes les parties concernées pour faire en sorte que ce fonds soit mis en place correctement et en tenant dûment compte des besoins de ceux auxquels elle est censée bénéficier, » a-t-il dit dans un déclaration à la Chambre des représentants.

« Aujourd’hui, sans équivoque, nous nous excusons pour ce qui  s’est passé à Coral Gardens. Nous exprimons notre regret et notre tristesse pour ce chapitre de notre vie nationale qui a été caractérisé par la brutalité, l’injustice et la répression, ce qui était mal et ne devra plus  jamais se répéter.

« Nous ne pouvons pas restaurer la vie et nous ne pouvons pas être en mesure de restaurer la propriété qui a été détruite, et nous ne pouvons certainement pas être en mesure de guérir ceux qui ont souffert, mais il est important que l’État reconnaisse quand un mal a été fait et s’engage sincèrement et solennellement à ne pas permettre à ces torts de se reproduire », a-t-il ajouté.

En 2015, le Défenseur public, avait déjà  dans un rapport  recommandé des excuses pour l’incident à Coral Gardens où un policier avait  également été tué.

« Alors je sais que cela ne peut pas effacer la brutalité, l’oppression et l’injustice qui a été infligée au cours de cette tragédie, je suis réconforté par la volonté des membres de la Société de Bénévoles de la communauté Rastafari de Coral Gardens de maintenir le dialogue. Je suis heureux d’être parvenu à pouvoir discuter des actions concrètes et tangibles qui peuvent faciliter certaines des charges lourdes auxquelles les survivants et la communauté ont dû faire face » , a-t-il dit.

 Andrew Holness a signalé que le Défenseur public sera invité à poursuivre le travail et  son office  a  commencé,  de  localiser des survivants et de  recueillir   des  infos  sur eux et leurs familles, en consultation avec la Société des Bénévoles de la communauté Rastafari du Coral Gardens et le député de cette région.

En outre, conformément au principe de la préservation culturelle, six lots à la propriété de Pinnacle à St Catherine seront déclarés site du patrimoine protégé par le Jamaica National Heritage Trust (JNHT) et seront développés en tant que patrimoine Rastafari et Centre culturel.

Pour sa part, le chef de l’opposition, le Dr Peter Phillips, a salué la décision du gouvernement de reconnaître et de présenter des excuses pour l’incident.

(Visited 11 times, 1 visits today)

About The Author

Super Admin Mali Buzz est une agence digitale spécialisée dans la création de sites internet, la production audio-visuelle, la création graphique, la photographie. Notre mission : saisir l'instant sous sa plus belle expression, en images par la production audio-visuelle, et la création de site internet.

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.