STRATEGIE DE COMMUNICATION: Médecins sans frontières renforce son partenariat avec les   medias 

Le samedi 1er septembre 2018, à l’hôtel Mandé, l’organisation humanitaire Médecins sans frontières, dans le cadre son partenariat avec la presse, a initié une formation sur la stratégie de la communication digitale et les actions médicales de l’organisation au Mali. Cette rencontre fructueuse fut un espace d’échange d’expériences entre les organisateurs et les professionnels de la presse sur des thématiques d’actualité. La première communication fut faite par Syre Kane, expert régional de MSF de Dakar. Le thème était: « la professionnalisation des influenceurs et la gestion de la communauté en ligne ». Le conférencier a tout d’abord clarifié les éléments fondamentaux dans le but d’être influenceur web. Selon M. KANE, au regard de l’impact des réseaux sociaux dans la vie quotidienne, la presse reste malgré tout un outil incontournable dans ce monde digital. A cet effet, il dira qu’il faudrait tout d’abord la présence des quatre étapes dont le positionnement, la création de sa communauté, le contenu, et enfin faire grandir sa communauté. Il a aussi relayé plusieurs astuces permettant aux hommes de medias, notamment ceux de la presse en ligne, de manager avec professionnalisme.

Pour la deuxième partie de la rencontre, il fut question de découvrir les actions de Médecins sans frontières (MSF) au Mali. Cette thématique fut animée par Lamine Kéita, Chargé de communication de MSF au Mali.A près son brillant exposé sur les interventions rapides et adaptées aux besoins  des populations, des informations supplémentaires ont été fournies par d’autres responsables de MSF.

Intervenant au Mali avec la collaboration du ministère de la Santé dans les localités de Kidal, Ansongo, Douentza, Téninkou, Koutiala, Bamako, MSF, selon dans son rapport d’activités, a pu consulté effectué, entre le 1er janvier et le 30 juin  2018, 85 110 patients et hospitalisé 7 078 autres. Sur la même période, 14 477 patients ont été traités pour le paludisme, 2430 enfants de moins de cinq ans pris en charge pour malnutrition. Le même rapport mentionne que 1497 bébés ont été mis au monde dans les centres soutenus par MSF, avec 652 nouveau-nés hospitalisés. Il y est aussi mentionné que 9 666 consultations prénatales et postnatales  ont été effectuées, et 65 896 enfants de moins de cinq ans ont aussi été pris en charge avec 2 319 hospitalisations.

Œuvrant dans la neutralité  et l’impartialité, les agents de Médecins sans frontières revendiquent, au nom de l’éthique médicale universelle et du droit à l’assistance humanitaire, la liberté pleine et entière de l’exercice de leur fonction. Ainsi, ils s’engagent à respecter les principes déontologiques  de leur fonction et à maintenir une totale indépendance à l’égard de tout pouvoir, ainsi que de toute force politique, économique ou religieuse. Avec 95% des fonds financés par des donateurs privés, MSF apporte sa contribution aux victimes de conflit et des catastrophes naturelles.

Adama TRAORE

(Visited 4 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.