Journée internationale de la Jeune fille: Le RENADJEF-Mali rehausse l’éclat de l’évènement  par une caravane !

Pour célébrer la journée internationale de la jeune fille, le Réseau National pour le Développement des Jeunes Filles et Femmes du Mali en partenariat avec l’ONU-Femmes (RENADJEF-Mali) a procédé au lancement de sa caravane « Ma fille va à l’école », le jeudi 11 octobre à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako. L’évènement a enregistré la présence de Mme Diarrah Kadidia Diakité, présidente de RENADJEF-Mali, de   la représentante de l’ONU-Femmes, Dr Aoua Djiré et la représentante du Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Diallo Kama Sakiliba.

Le Réseau National pour le Développement des Jeunes Filles et Femmes (RENADJEF-Mali) créé le 27 mai 2014 et reconnu officiellement  le 5 Mars 2015 est une organisation de jeunes filles et de femmes. Il vise à  contribuer à la participation et à l’implication des jeunes filles et femmes en vue de les outiller à s’engager activement dans le développement du pays.

Dans son intervention, Mme Diarrah Khadidiatou Diakité dira que cette caravane « Ma fille va à l’école » est une occasion pour célébrer la journée internationale de la jeune fille qui est fêtée chaque 11 octobre, depuis 2012.

« Le RENADJEF-Mali qui en est à sa toute première édition cette année, a décidé de la célébrer avec la plus belle des manières à travers cette cérémonie grandiose » a-t-elle déclaré.

En effet, dit-elle, pour la bonne commémoration de cette journée importante le RENADJEFMali soutenu par l’ONU-Femmes a décidé d’organiser une campagne de sensibilisation sur les deux rives de Bamako et dans la région de Ségou en faveur de la couche juvénile qui est le moteur du développement socio-économique.

Selon lui, cette campagne de sensibilisation « Ma fille va à l’école » vise à mobiliser les parents, les leaders communautaires et religieux, les responsables scolaires, les jeunes autour de la problématique de la scolarisation et le maintien des filles à l’école, l’éducation sexuelle complète, l’égalité des sexes et les violences en milieu scolaire.

A sa suite, Diallo Kama SAKILIBA dira que cette caravane est salutaire au motif qu’elle matérialise les connaissances théoriques acquises en matière d’éducation des filles, de violences basées sur le genre (VBG), de Santé de la Reproduction, de l’Egalité des Sexes et de l’Equité du Genre.

Après avoir remercié et encouragé le RENADJEF-Mali, elle a souligné que de gros efforts ont été fournis par le gouvernement et ses partenaires pour l’accès des filles à l’école, à travers notamment de nouvelles stratégies telles que l’appui à l’hébergement, au transport, les bourses mamans, la dotation en kits scolaires et sanitaires ainsi que les cantines scolaires. « Mais il reste des défis à relever quant à leur maintien dans le système » a-t-elle reconnu.

Pour sa part, la représentante de l’ONU-Femmes  a soutenu que le projet conjoint « Autonomisation des Adolescentes et jeunes femmes à travers l’éducation au Mali » est une aubaine à travers laquelle le système des Nations-Unies soutient les efforts du gouvernement malien pour l’autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes.

Parlant des réalisations remarquables de ce projet démarré depuis 2016, elle a souligné entre autres, des actions de sensibilisations et de plaidoyers au sein des communautés, la scolarisation et le maintien des filles à l’école.

D’après elle, dans le cadre de la célébration de cette journée, il est impératif de reconnaitre ce que les jeunes filles peuvent apporter à l’avènement d’un monde plus sûr et plus juste. « Efforçons-nous de faire une place aux jeunes filles dans le processus de prise de décision, d’élaboration des politiques et des programmes qui les aideront à préparer leur avenir et celui de la nation » a-t-elle suggéré.

A noter que cette caravane a duré deux jours.

Par Mariam SISSOKO

 

(Visited 2 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.