Le Mont Kilimandjaro de Bamako s´est effondré, un vrai soulagement pour les riverains de Lafiabougou

Partagez sur :
  • 47
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    47
    Partages

Le dépotoir  situé à proximité du cimetière de  Lafiabougou, communément appelé par les riverains  le «Mont Kilimandjaro», a disparu depuis un certains temps. Ces immondices ont été évacuées  par le ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, en collaboration avec la Mairie de la commune IV du district de Bamako. Après avoir ramassé  les ordures, ledit département a lancé des travaux d’aménagement du site.

Des  déchets  entassés par la collecte traditionnelle des ordures ménagères, jonchaient jusque sur le bitume et dégageaient une odeur nauséabonde.  Cela constituait un véritable calvaire pour les riverains.  Au dessus de la colline d’ordures, l’on pouvait apercevoir des femmes en train de  trier à la main sans protection.

De la fin octobre au début du mois de novembre, le ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable a lancé une vaste opération de ramassage des ordures. Cette opération a permis à la population vivant aux alentours de cet espace de humer le vent frais.

Selon Akassoum Ahmadou Maïga, 2ème adjoint au Maire de la Commune IV, sa municipalité a supervisé cette opération d´assainissement du début jusqu’à la fin.

Il a ajouté que l’impact négatif ou positif de cette activité est pour améliorer le bien-être de  la population de sa commune.

« Les ordures ont été évacuées par le ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable dans un soucis d´améliorer le cadre de vie des populations.

Le site qui servait de transit d’ordures, est en train d’être transformé en un  terrain de Basket Ball et  un espace vert. Et l’autre coté du site, déjà en chantier, sera érigé en un quai pour les ordures, un logement pour les gardiens et  un parking pour le cimetière », a-t-il expliqué.

Il faut noter que les travaux d’aménagement de l’espace sont cours, bien que les habitudes aient la vie dure. En effet, certaines personnes continuent de déverser des ordures encore sur le site.

 

Moussa Malle Sissoko et Boub´s Sidibe
Crédit photo © Boub´s Sidibe

About The Author

Moussa Malle SISSOKO Membre de la rédaction de Mali Buzz jusqu´au vendredi 23 novembre 2018

Sur le même sujet :

LEAVE YOUR COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook