Lutte contre la proliferation des armes légères au Mali : Les locaux de la Cnlpal réhabilités

Partagez sur :
  • 48
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    48
    Partages

La Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre (Cnlpal) est désormais  installée  dans les édifices fraichement  réhabilités. La réhabilitation de ces locaux a été rendue possible  grâce  à l’appui du gouvernement allemand. La cérémonie de remise des clés de l’infrastructure, couplée au lancement des activités de la Cnlpal, s’est déroulée, le vendredi 9 mars 2018 à Médina coura, sous  les auspices du Général de Brigade, Salif Traoré, ministre de la sécurité et de la protection civile, non moins président de la Cnlpal. Pour la circonstance, il avait à ses cotés, le colonel Néma Sagara, secrétaire permanente de la Cnlpal.

Selon nos confrères de site  : fama.ml,  les locaux qui abritent dores déjà la Commission de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (Cnlpal) ont été réhabilités et équipés avec le financement  du gouvernement allemand.

En effet, la cnlpal mesure déjà les défis auxquels elle est confrontée, il s’agit notamment la conception et la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la prolifération des armes légères, l’initiation des actions de sensibilisation des populations sur les dangers des Armes légères , la collecte, la centralisation de tous renseignements et information relatifs à la fabrication et au commerce des ALPC.

Selon le Colonel Nema Sagara, secrétaire permanente  de la Cnlpal, les défis multiples de sécurisation du territoire sont  guidé par un contexte caractérisé par une criminalité organisée sur toute l’étendue du territoire national principalement dans les régions nord et centre du pays. Pour cela, elle a sollicité l’appui et l’accompagnement de ses partenaires pour  épauler la commission afin qu’elle parvienne à  relever ces défis de l’ère.

De son coté, Général de Brigade, Salif Traoré a laissé entendre  que la problématique des armes légères et de petit calibre est aujourd’hui dramatique dans le pays

« Ce qui se passe actuellement dans nos écoles et les bandits armés qui sont sur nos routes sont des exemples qui prouvent à suffisance que la prolifération des armes est en train de gagner du terrain », Toute  chose qu’il a du reste de regretter.

Avant d’ajouter que la lutte contre la prolifération des armes légères passe également par la conjugaison des efforts de tous les acteurs  afin d’arriver à bout du fléau qui altère les efforts de développement du pays.

Il faut noter que la Cnlpal est structure affiliée au département de la sécurité.

 

La Redaction

About The Author

Moussa Malle SISSOKO Membre de la rédaction de Mali Buzz jusqu´au vendredi 23 novembre 2018

Sur le même sujet :

LEAVE YOUR COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook