Conseil-des-ministres-maliens
0

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 5 juin 2019 #Mali

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 05 juin 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a : - adopté des projets de texte ; - procédé à des nominations ; - et entendu des communications.
Photo-officielle-Gouvernement-malien-Koulouba-08-Mai-2019-Ibrahim-Boubacar-Keita-IBK
0

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !
1er-conseil-de-cabinet-gouvermnement-boubou-cisse
0

Mali – Premier conseil de cabinet du Gouvernement Boubou CISSÉ

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a présidé ce lundi 6 mai 2019, dans la salle de réunion de la Primature, le 1er Conseil de Cabinet de la nouvelle équipe gouvernementale.

Le Premier ministre a félicité les ministres pour le choix porté sur eux. Il a également prévenu que de nombreux chantiers les attendent auxquels ils devront faire face.

Comment-l’opposition-veut-dépouiller-IBK-de-ses-prérogatives
0

FORMATION DU GOUVERNEMENT : comment l’opposition veut dépouiller IBK de ses prérogatives

à l’impossible le pouvoir n’est pas tenu non plus. Sauf si le président de la République admet ouvertement avoir échoué dans la gouvernance politique du pays, donc prêt à accepter l’humiliant diktat des opposants. Sinon, il est temps qu’IBK s’assume en président élu par les Maliens. Dans, la situation actuelle du Mali, l’appartenance politique est moins importante que la compétence avérée d’un cadre, sa disponibilité à servir la nation avec la plus grande probité morale.
Haut-Conseil-Islamique-Mali-HCIM
0

SUCCESSION AU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE : IBK ne joue pas, mais il gagne sans le ballon

En 2014, IBK a prouvé a fond qu’il pouvait arracher la victoire pour son camp. Cette année, il a encore gagné, mais sans tirer un coup. La victoire de «Ya Bani» n’est pas, à proprement parler, la victoire du camp IBK (qui est par ailleurs politiquement en débandade) dans l’affaire. C’est surtout la défaite cuisante du camp de l’Imam Dicko, qui a abdiqué avant même le combat, qui constitue le point de soulagement de Koulouba.