16eme Session ordinaire  du  Conseil d’Administration  de la Canam

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie(Canam) a tenu, le mercredi 28 février 2018 au Conseil national du patronat du Mali(CNPM), sa 16ème session ordinaire du conseil d’administration. Les travaux de cette session portaient sur l’état de mise en œuvre des recommandations de la 16ème ordinaire, le procès-verbal de la 5ème session extraordinaire, l’examen et l’adoption du programme d’activités 2018. Puis, les administrateurs de la société  ont approuvé le projet de budget 2018 qui se chiffre en recettes et en dépenses à 57 011 500 000Fcfa.

Dans le cadre de  l’atteinte  de l’objectif  stratégique N°9 DU Plan Décennal  de développement sanitaire et social(PDDSS) 2014-2020, la Canam envisage principalement poursuivre la mise en œuvre du système d’information intégré biométrique qui constitue désormais le cœur de métier pour la gestion du régime de l’assurance Maladie Obligatoire.

Selon Mamady Kané, président du Conseil d’administration, la Canam entend  poursuivre la campagne d’enrôlement biométrique et renforcer les opérations d’immatriculation de proximité.

«  La Canam va mettre en œuvre des stratégies innovantes contribuant à l’amélioration des reversements par les OGD des cotisations de l’AMO à la Canam, améliorer le parcours de l’assuré au sein des établissements conventionnés, mettre en place du système de management de la qualité en vue de certification ISO 9001 version 2015, poursuivre la mise en œuvre du plan de prévention et de lutte contre la fraude, Poursuivre et renforcer le partenariat avec la presse pour une meilleure synergie de communication autour de l’amo etc. », a-t-il déclaré.

Plus loin, Il a indiqué que le projet de budget se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 57 011 500 000Fcfa, contre 53 011 500 000fcfa en 2017, soit une hausse de 7, 55%. Et de poursuivre que les dépenses sont reparties en 3 rubriques, à savoir : les dépenses techniques, d’investissements et d’équipements, et de fonctionnement.

« Pour les dépenses techniques, elles se chiffrent à 37 057 865 967 Fcfa, soit 65% des dépenses totales contre un montant de 36 441 361 284 Fcfa en 2017. Concernant les dépenses d’investissements et d’équipements, elles couvrent les acquisitions de terrain pour la construction du siège de la Canam, les matériels techniques et les logiciels. Elles sont estimées à 6 272 980 000, soit une hausse de 33,61%. S’agissant de dépenses de fonctionnement, elles sont évaluées à 13 680 654 033Fcfa, soit 24% des dépenses totales, contre un montant de 11 875 024 716Fcfa en 2017, soit une hausse de 15,21% », a détaillé le président du Conseil d’administration de la Canam.

A l’en croire, ce tableau reluisant est peint grâce à l’augmentation occasionnelle des frais de personnels. « Les frais  de personnel, les  autres services consommés et les matières et fournitures constituent l’essentiel de ces dépenses. Cette hausse est essentiellement due à l’augmentation occasionnelle des frais de personnels à titre d’enrôlement pour la production des cartes biométriques et l’animation des espaces AMO », a-t-il expliqué.

Ensuite, il a ajouté que les activités programmées en 2018 s’articuleront autour de 3 resultats stratégiques, à savoir : la gestion financière du secteur, la couverture des populations par les systèmes de protection sociale  et les organisations de l’économie sociale et solidaire.

Moussa Mallé SISSOKO

(Visited 17 times, 1 visits today)

About The Author

Moussa Malle SISSOKO Membre de la rédaction de Mali Buzz jusqu´au vendredi 23 novembre 2018

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.