TÉLÉCOMMUNICATION : Que valent les certifications ISO d’Orange Mali ?

Supposée être une entreprise citoyenne et responsable, soucieuse du respect du Droit international du travail, Orange Mali se comporte en esclavagiste moderne.

La certification ISO est décernée à des entreprises ou sociétés qui respectent un certain nombre de critères auxquels elles sont assujetties. Cette distinction est la preuve que les normes internationales recommandées en la matière sont respectées dans l’entreprise en question.

Le cas de la société Orange Mali donne à réfléchir. En effet, Orange Mali conventionne des sociétés et entreprises qui n’ont aucun respect pour la législation du travail encore moins le Droit international. Elles font travailler leurs employés pour le compte d’Orange Mali dans des conditions infrahumaines et qui donnent froid dans le dos.

Selon la réglementation de la certification ISO, une entreprise qui bénéficie de cette marque de qualité ne peut et ne doit traiter qu’avec des entreprises dont les employés sont dans les mêmes conditions qu’à Orange Mali. Le cas de la société Team Cam Center en dit long sur les conditions de travail des agents qui broient du noir.

Ici, les employés travaillent sur une plateforme insalubre, qui donne des nausées. Mieux, les conditions et les heures de travail ne respectent aucune réglementation en la matière. Les employés se disent obligés de les accepter pour ne pas moisir au chômage. Sinon, ils reconnaissent qu’ils travaillent dans des conditions infrahumaines. Ils ne sont pas inscrits à l’INPS, pas d’assurance maladie, pas d’heure supplémentaire. Selon des responsables syndicaux de Team Call Center, la direction est allergique à l’idée d’avoir un syndicat au sein de l’entreprise. Selon eux, c’est après d’importantes batailles parfois suivies de licenciement qu’ils sont parvenus à installer leur syndicat. A ses dires, Orange Mali est parfaitement informée de la situation de travail des agents de Team Call, car elle a été toujours mise en copie lors des différentes revendications du personnel.

La société Orange joue à la politique de l’autruche. Elle s’en fout des conditions de travail des agents des ses partenaires pour que son travail soit fait et bien fait.

Un autre scandale est sur le point d’éclater au sein d’Orange Mali avec la démission en masse prévue du personnel, pour grossir les rangs de Telecel.

Derrière les jolis designs et les campagnes de communication outrageuses, Orange Mali se comporte comme un éléphant dans un magasin de porcelaines. Une enquête sur les conditions d’attribution de ses certifications mérite d’être menée.

Nous y reviendrons !

Jean JACQUES

(Visited 22 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.