QUINZAINE DE L’ENVIRONNEMENT: La JCI-Mopti y a pris part avec son projet communautaire ‘’Ma Cité Ma Santé’’

La Jeune Chambre Internationale Mopti a participé activement aux activités de la 19ème édition de la quinzaine de l’environnement.Le mardi 5 juin, a eu lieu le lancement de la quinzaine au niveau régional. La cérémonie fut marquée par plusieurs moments forts dont la remise des kits de salubrité effectuée par la JCI-Mopti à l’endroit de 5 écoles qui ont participé à cette première édition du Projet ‘’Ma Cité Ma Santé’’.Ce sont les groupes scolaires, Robert CISSE de Mopti, Bayon DJENEPO de Médina-Coura, Boucary OUOLOGUEM de Sevaré, l’école fondamentale de Saréma et l’école fondamentale de Fatoma qui ont bénéficié de ce don de la JCI-Mopti.
Ce don est composé de 25 poubelles, 100 cache-nez, 30 râteaux, 30 pelles, 20 brouettes, 100 gants, 80 balais, 20 kits pour le lavage des mains, 5 cartons de savons et 5 paquets Aquattabs.

Pour le président de la JCI-Mopti, Ahmadou Abdoulaye Traoré, les infections liées à l’eau et à l’assainissement ont une forte prévalence dans de nombreux endroits à travers le monde, causant la maladie ou même la mort de plusieurs personnes et en particulier celle des enfants.

Le président soutient que l’initiative de ce projet est partie du constat selon lequel il est impératif d’améliorer les habitudes d’hygiène si l’on veut limiter la transmission des maladies liées à l’hygiène et à l’assainissement. Le choix du milieu scolaire pour la réalisation du projet s’explique par le fait qu’après la famille, l’école est le lieu d’apprentissage le plus important pour les enfants. Elle occupe une place de choix dans la communauté. Car, l’école constitue un lieu d’apprentissage mais également un cadre propice au changement.

Elle peut également influencer la communauté par le biais des activités extrascolaires, puisqu’à travers les élèves, elle est en contact avec la plupart des foyers.

Donc, la JCI, suivant sa mission d’utilité publique, ne pouvait rester en marge de cette importante activité nationale. D’où le projet pendant la quinzaine de l’environnement pour promouvoir l’assainissement en milieu scolaire non seulement pour la santé des enfants mais également pour influencer les communautés dans l’amélioration des conditions d’hygiène en général. Parlant des objectifs du projet, il explique qu’il vise de façon générale à promouvoir l’hygiène et l’assainissement en milieu scolaire pour influencer la communauté pour le changement de comportement.

Ainsi, comme activités, il a été retenu d’organiser des journées de salubrité dans 5 écoles de Mopti avec le don de kits d’hygiène d’une valeur de 2 535 000 FCFA ; l’organisation d’une journée de sensibilisation de lavage de mains dans chacune des 5 écoles ; l’installation de clubs d’hygiène dans chacune des 5 écoles ; l’organisation des journées de plaidoyer sur l’hygiène et l’assainissement en milieu scolaire ; et la formation d’au moins 200 élèves sur l’hygiène et l’assainissement.
Ahmadou Abdoulaye a tenu à remercier les partenaires de cette première édition du projet ‘’Ma Cité Ma santé’’ notamment l’ODI SAHEL, la DRACPN de Mopti, l’UNICEF, l’Espace BAVARIA, l’Académie d’enseignement de Mopti, le CAP de Mopti et de Sévaré et le Motel de Sévaré.

Une motion spéciale a été adressée à la marraine, Mme DIALLO Tata TOURE (membre fondatrice de la JCI-Mopti).
Partant, le président Traoré pense que pour la communauté, tout acte, aussi petit, soit-il compte. Ainsi, les uns et les autres peuvent impacter sur leur environnement et la société.

Bilaly Yerkoybagné

(Visited 12 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.