Koumaga : une attaque fait une trentaine de morts

Le week-end dernier a été meurtrier dans le centre du Mali où une trentaine de civils peuhls ont été froidement abattus par des chasseurs traditionnels communément appelés Dozos et leurs complices dans le village de Koumaga, cercle de Djenné dans la Venise malienne (Mopti).

Depuis un moment, le centre du Mali est le théâtre d’affrontements intercommunautaires et d’autres attaques terroristes. La journée de samedi a été meurtrière à Koumaga où au moins 32 personnes de la communauté peuhl ont été tuées, a-t-on appris dimanche matin auprès de l’association Tabitaal Pulaaku et un témoin oculaire qui a souhaité garder l’anonymat.

Le président de l’association Tabitaal Pulaaku, Abdoul Aziz Diallo indique que «le génocide peuhl est en cours dans le centre du Mali. Si nous nous ne levons pas, nous allons tous mourir…».

Rappelons que les milices Dozos et leurs complices, qui viennent d’abattre froidement une trentaine de Peuhls, sévissent dans cette zone en maîtres des lieux. «Ces multiples attaques se déroulent en présence des forces armées maliennes», nous confie une autre source.

En tout cas, cette nième attaque dans une zone où la tension restait toujours vive doit alerter la communauté internationale pour une intervention d’urgence au centre du Mali.

Ousmane DIAKITE

(Visited 26 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.