«Quand nous avons appris que c’était pas une initiative unitaire nous avons réduit le niveau de l’appui, On a faire à des acteurs hybrides…» dixit Soumeylou Boubeye Maiga

Lors d’une rencontre le premier ministre répond l’imam Dicko sur l’affaire des 50 millions Nous vous livrons la réaction du premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga :

Nous ne devront pas perdre de vue nous sommes dans une démocratie ils se mettent quelque fois de marinière malicieuse et maligne je l’avait dit y à des gens chaque fois ils sont vaincus sur un théâtre changent de théâtre toujours avec de mêmes objectifs. Comme vous tous j’ai vu la théâtralisation par rapport à l’appui que le gouvernement s’est fait le devoir d’apporter son soutien à une prière destine d’appeler à la a paix et à la réconciliation franchement on vu rien de fondamental bizarre quoi’’ l’état a toujours soutenu toute initiative de citoyens qui disent agir pour la paix. Quand l’état a été informer que le Haut Conseil voulait organiser une prière pour la paix et paix et la réconciliation nous avons fait ce qu’il fallait faire et quand nous avons appris que c’était pas une initiative unitaire tout en maintenant le principe de l’appui nous avons réduit le niveau de l’appui parce que même si c’est des citoyens on les appuie franchement on n’est pas plus impressionne que cela comme je l’ai dit souvent nous avons à faire à des acteurs hybrides qui poursuive le même objectif politique sous différente facette mais c’est le même objectif politique. Nous nous devons rester extrêmement vigilant par rapport à ca et si nos adversaire étaient aussi fort nous ne serions pas ici tout ce qui s’agitent sont des gens qui ont vote et faire voter contre nous qui agissent et qui continuent d’agir contre nous et pensent trouver des interstices et des passages pour nous déstabiliser mais nous ferons face et déterminer a faire face a tout ce qui continueront a nous empêcher d’avancer


SOURCE : aBamako

(Visited 117 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.