Développement du cercle de Bourem : L’Association ‘’Bourem Lama Hini Nda WA’’, lance ses activités

Pour lancer officiellement leurs activités dans le cadre du développement du cercle de Bourem, les responsables de l’association ‘’Bourem Lama Hini Nda Wa’’, étaient devant les hommes de media dans la salle de conférence du Palais de la Culture  le samedi 13 avril.  L’évènement présidé par le vice-président de cette association, Sadaty Touré, a enregistré la présence du directeur de projet d’activité, Mohamed Salia Touré, du parrain de l’association, Abdou Moha Touré et de plusieurs autres invités de marque.

Créée le 05 novembre 2018 par les jeunes ressortissants du cercle de Bourem avec comme devise, ‘’ l’Unité-Sacrifice-Développement’’, l’Association ‘’Bourem Lama Hini Nda Wa’’, vise essentiellement le développement du cercle de  Bourem.

Dans son intervention, le  vice-président  Touré, a d’abord expliqué le contexte de création de cette association dédiée au développement du cercle de Bourem. «  L’idée nous est venu à travers des échanges sur whatsapp » a-t-il précisé.

Selon lui, de façon spécifique cette association vise à atteindre plusieurs objectifs. Parmi lesquels, il a cité, la participation active dans le développement du cercle de Bourem, l’établissement  d’un dialogue constant entre les autorités locales et les ressortissants de Bourem et  la participation aux prises de décision et de la bonne gouvernance locale. 

De même, il a souligné en termes d’objectif pour l’association, entend plaider pour la formation et l’insertion socioprofessionnelle des ressortissants du cercle. Il s’agira aussi de promouvoir l’émancipation économique des ressortissants de Bourem et valoriser les produits locaux des différents secteurs d’activités du cercle.

De son point de vue, pour l’atteinte de ces objectifs, un plan d’action triennal a été élaboré avec un  budget évalué  à 716 millions FCFA.  A lui, de soutenir que ce plan s’articule autour de six points. Il s’agit, détaille-t-il, de  travailler sur la visibilité de l’association, de mobiliser  des ressources pour faire face à ses dépenses de fonctionnement et   de  réaliser des activités pour promouvoir la paix et la cohésion sociale indispensable pour le développement du cercle de Bourem.

En poursuivant, il a noté, qu’il s’agit également,   de conduire  des projets et des actions humanitaires à l’endroit des populations nécessiteuses dans tout le cercle, de  créer des activités socioprofessionnelles, des centres d’apprentissage et d’épanouissement pour les jeunes et les femmes et participer activement dans le développement local en partenariat avec les organisations de la société civile locale.

Avant de terminer, M. Touré a sollicité les filles et fils du cercle de Bourem de se donner la main au sein de ‘’Bourem Lama Hini Nda Wa’’, afin  de  s’investir et trouver des solutions adéquates aux problèmes qui freinent le développement au cercle.

A son tour, le directeur de projet d’activité, a annoncé que l’association veut réaliser dans un premier temps une grande rencontre annuelle. Laquelle, dit-il, réunira  l’ensemble des ressortissants du cercle de Bourem et de la diaspora pour échanger sur le développement du cercle de Bourem.

Par Mariam SISSOKO

(Visited 24 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.