Dédicace de «Wassulu, sur les pas de l’Almany Samori Touré»: Un modèle de résistance africaine porté à la lumière du monde

Dr Issiaka Diakité-Kaba, enseignant à l’Université Félix Houphouët-Boigny, restitue la vérité sur cet homme d’Etat africain dont l’histoire n’a pas toujours été contée à sa juste valeur par le colonisateur.

Dr Issiaka Diakité-Kaba, auteur de «Sisyphe l’Africain» et «Soundjata ou le réveil du lion», nous conduit sur les pas de l’Almamy Samori Touré à travers les regards croisés de deux fidèles compagnons tout aussi célèbres que lui : son frère Kèmè Brèma et son ami d’enfance, Morifindjan Diabaté. Cette histoire épique, pleine d’héroïsme, a été compilée dans une trilogie dont le tome 1 : ‘’Wassulu, sur les pas de l’Almany Samori Touré’’ a été dédicacé par l’auteur, le week-end dernier, à l’université Félix Houphouët-Boigny, à la salle Mamadou Coulibaly de l’Ecole normale supérieure (Ens) d’Abidjan.C’est le Pr Sidibé Valy, Dg de l’Ens, qui, d’entrée, a salué le travail historique de l’auteur.

« Chapeau à Diakité-Kaba pour avoir réfléchi sur le Wassulu. C’est à la fois une épreuve et une gageure. Ce livre contient le savoir, les savoirs», a-t-il affirmé, avant de livrer un pan de l’histoire de ce grand personnage historique d’Afrique. « Avant d’être empereur, Samori Touré a été un colporteur de poulets. C’est à Minignan, chez moi, qu’il venait acheter la volaille. La case dans laquelle il résidait existe encore à Minignan. Elle date du 11e siècle. Au départ, Samori voulait stopper l’esclavage. Sa mère a été humiliée et retenue captive. La mère étant l’unique richesse que nous avons en pays malinké, pour elle, il va déclencher une guerre. Il va se porter esclave pour qu’on la libère. Après sa captivité, il va déclencher une guerre contre l’esclavagisme et les razzias», a-t-il révélé.

Pour lui, ceux qui ont lu l’histoire de Samori Touré, présenté comme un dictateur sanguinaire, sauvage, n’ont lu qu’une parcelle de son histoire et sont loin de comprendre la pensée samorienne qui s’inscrivait principalement dans la lutte contre les esclavagistes et les envahisseurs venus d’ailleurs pour opprimer son peuple. Il ouvrait ainsi une brèche dans l’histoire de Samori Touré, dans laquelle vont s’infiltrer Jean Valère Djezou, critique littéraire et écrivain et Dr Yaya Traoré, enseignant-chercheur au département de Lettres modernes à l’université de Cocody, pour une critique de forme et de fond de l’œuvre.

Pour Jean Valère Djezou, «Samori Touré est un personnage défiguré par une communication malhonnête du colonisateur ». C’est pourquoi le critique littéraire s’est intéressé, dans l’œuvre, à la légitimité du célèbre personnage. Une légitimité qui s’est déclinée en légitimité généalogique et génétique, divine, morale, politique et culturelle.

Pour lui, l’Almamy Samori Touré avait les compétences requises pour diriger son empire, le Wassulu. «Sa naissance avait été annoncée. Il est né avec une tache blanche sur le bras. Il est devenu un dioula, un riche commerçant au marketing adapté aux situations commerciales auxquelles il devait faire face. Il a passé deux années de formation militaire à l’étranger et disposait, de ce fait, de connaissances dans l’art de la guerre. Il était un grand stratège militaire et d’une âpreté au combat. Il a conduit la résistance de son peuple contre l’esclavagisme. Il avait tout le savoir, le savoir-être, le savoir-faire, le savoir-faire faire pour défendre son peuple.

Ce livre est immensément riche », a-t-il résumé. Quant au Dr Yaya Traoré, il a axé sa communication autour de 3 points : la couverture de l’ouvrage, l’ancrage du livre dans l’histoire et la démarche littéraire de l’auteur. «Celui qui lira cet ouvrage s’en délectera. L’ambition de l’auteur est de diffuser l’histoire de Samori ici et dans le monde. Ce livre est un vade-mecum de la culture africaine. Nous devons faire de Diakité un prophète chez lui», a-t-il souligné.

Dr Issiaka Diakité-Kaba est  natif de Dimbokro. Titulaire d’un Phd en Lettres modernes, il est enseignant à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

SERGES N’GUESSANT

(Visited 10 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.