«…Le Mali saura se redresser !» dixit IBK après la pose de la gerbe de fleurs au monument de l’indépendance

Au pied du monument de l’indépendance, le dimanche 22 septembre, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a procédé au dépôt de la gerbe de fleur tôt dans la matinée. C’était en présence de son Premier Ministre,  Dr Boubou Cissé, les présidents d’Institutions, des membres du gouvernement et des diplomates accrédités auprès du  Mali.

22 septembre 1960-  22 septembre 2019, le Mali   a célébré ses 59 ans d’accession à la souveraineté nationale et internationale. Pour perpétrer la tradition, le président IBK a procédé au dépôt de gerbe de fleurs au  monument de l’Indépendance.

Arrivé sur place à 9h04mn, le président de la République a tout d’abord rendu hommage aux médaillés  de l’indépendance de la nation malienne, puis procédé au dépôt solennel de la gerbe de fleurs, avant de lancer un appel à l’ensemble du peuple malien de rester uni derrière le Mali, .

D’après le président IBK, la date du 22 septembre est le symbole  d’une dignité retrouvée, d’une souveraineté recouvrée et d’un Mali renouant  avec son passé qui fut de gloire. « Je le dis sans pessimisme hors de saison, la zeste de ce pays est connue » a-t-il déclaré.

Ensuite, il a souligné que, cette gloire a été célébrée par tous les  grands chantres et musiciens. Fort conscient de cela, il dira que le 22 septembre est célébré par tout malien avec émotion et fierté.

Selon lui, le 22 septembre, est un jour  de souvenir au monument de l’indépendance, afin d’avoir l’esprit aux devanciers qui ont rendu au Mali toute sa gloire et sa souveraineté.

En plus, il a soutenu que le monument de l’indépendance est entouré des noms des médaillés d’or de l’indépendance. « Hélas ! Il y en plus tellement beaucoup, ils ont mérité de la patrie, ils sont partis nous avons le devoir de les honorer de bien bonne grâce chaque année. Notre pays a traversé, traverse bien de difficultés, mais comme toutes les vieilles nations, le Mali saura se redresser. Il en a pris le chemin et il y’a un signe déjà » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le président IBK a fait un clin d’œil à l’actualité nationale. Dans ce chapitre, il a souligné que les enfants du Mali sont capables de trouver la solution à leurs problèmes, pourvu qu’ils se mettent ensemble.

Aussi, l’occasion a été idéale pour lui, d’exprimer toute sa joie par rapport à la validation des termes de références du dialogue politique inclusif. « C’est un signe, c’est ça le Mali. Quand le Mali se met debout, quand le Mali se met ensemble, il avance contre vents et marrées, il dit sa dignité, il s’affirme et sa présence s’impose ! » s’est -il réjouit.

Par Mariam SISSOKO

(Visited 11 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.