Mali – Le Maire de Mopti Kansaye indexé accuse le Gouverneur du détournement des fonds alloués à la jeunesse de Mopti

Une rencontre sportive a été initiée par le Ministre de la Jeunesse et des Sports Arouna  Modibo Touré à Mopti lors de sa visite au Centre. Une belle initiative qui, pour  ces jeunes du Centre tyrannisés par le terrorisme, serait un sursaut de liberté, ne serait-ce que pour un laps de temps.  Selon les organisateurs, 70.000.000 (soixante-dix millions) de nos francs  ont été débloqués pour l’organisation du tournoi sportif et une autre enveloppe de 19.000.000 (dix-neuf millions)  francs CFA  pour le compte de la citoyenneté. Mais hélas ! Les jeunes estiment qu’ils n’ont pas été impliqués  ni de près ni de loin dans la gestion de ces fonds comme il le faut et que l’argent qui leur a été destiné a pris un tout autre cheminement. Ils accusent le Maire de Mopti, Kansaye qui, à son tour, veut s’en laver les mains et mettre tout cela sur le dos du Gouverneur.

Les mots nous manquent pour  décrire exactement le niveau de bassesse que certains de nos Dirigeants adoptent pour se faire de l’argent. Sinon  comment peut-on imaginer que des jeunes vivant sous la terreur des Djihadistes durant plusieurs années puissent subir un tel revers de leurs garants, la seule fois qu’ils ont eu la chance de s’épanouir par le sport ? En guise d’exemple manifeste, concernant la restauration, sur les 30.000.000 FCFA débloqués, le Maire Kansaye n’aurait remis que 10.288.000 CFA à la commission d’organisation pour gérer la situation, déjà tendue.

Selon les jeunes plaignants, des commissions pour l’organisation de cet évènement tant attendu ont été installées. Il s’agit, entre autres, de la commission des transports, celle de la Restauration, de l’Equipement, de la Mobilisation et de la Communication…

Mais, ils se sont vite rendu compte que  cela n’a été que de la figuration. Le Maire tout seul négociait les marchés en se taillant des marges de profits, même quand la somme dépassait les 5.000.000 de francs CFA, une infraction grave, puisque dans la règlementation, un Appel d’offres en ce moment est requis.

Du transport à  la confection des t-shirts, achat de maillots et de chaussures, en passant par la restauration, tout a été négocié et planifié par le Maire sans impliquer les jeunes.

De ce fait, ces jeunes frustrés et désorientés par la tournure des évènements se sont rendus au Gouvernorat  afin de s’expliquer avec le Gouverneur, notamment, par rapport à la communication.  C’est ainsi que ce dernier les révèle que 1.000.000 CFA a été remis à son Chargé de Communication à cet effet et en ce qui concerne la ligue du District, c’est-à-dire les personnes qui s’occupent de l’organisation  des matchs, 1.440.000 leur a été attribué, dont 500.000 pour les jeunes. Une somme que le Maire Kansaye s’est autorisé à affecter à son Conseiller au lieu de la personne adéquate, qui est le Président de la ligue.

Bref, on peut comprendre que les jeunes ont été abusés et utilisés pour que des Hommes sans scrupules se remplissent les poches. Aucune somme n’a été remise à une quelconque commission sauf celle de la Restauration. Et, cela, parce que la situation était ambiguë. Selon la Présidente de la Commission Restauration, 63 personnes par villages sont arrivées à Mopti, mais le Maire n’a prévu que la nourriture de 23 personnes en raison de 6000 francs CFA par jour et par personne. Encore, il retient sur chaque 6000 francs CFA par personne, censés être encaissés par les Restaurateurs, la somme de 2000 francs et finalement ceux-ci n’ont que 4000 francs CFA par personne.  Mais ces Restauratrices, avec le cœur plein de compassion, et malgré que 200 francs CFA a été déduit de leur dû, certaines parmi elles ont préparé pour 63 personnes au lieu des 23 proposés par le Maire. Car, ces dignes femmes trouvent qu’avant tout elles sont des mamans, des mères de familles. Donc, elles ne peuvent pas nourrir certains enfants et laisser d’autres mourir de faim.

Pour toute explication, le Maire prétend que le Gouverneur a financé la course des pirogues par une partie de l’argent et que les 108 Maires de la Région ont reçu chacun 25.000 CFA. Aussi, il aurait accusé le Gouverneur de détourner l’argent destiné aux Jeunes pour célébrer le 22 septembre.
En tout état de cause, les jeunes de Mopti sont prêts à en découdre, même s’il faut pour cela passer par d’autres moyens pour que le Maire restitue les sommes dérobées.

Affaire à suivre… !

(Visited 17 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.