Tiébilé Dramé, ministre malien des AE, invité Afrique de RFI pour parler de terrorisme au Sahel

Au centre du Mali, une semaine après l’attaque des camps militaires de Boulkessy et Mondoro, le bilan passe à quarante morts. Pour le ministre malien des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé, la seule réponse est l’union nationale.
(Visited 40 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.