MOIS DE LA SOLIDARITE : Oui à l’entraide, non à l’ostentation !

Parrainée par le Général à la retraite Kani Diabaté,la 25è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion est placée sous le thème : « Contribuer à la sécurité nationaleest une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité nationale ». Du riche au pauvre, chacun est interpellé.

Mois d’émotion et de partage, il s’agit surtout de mettre au cœur des actions les plus démunis. Il ne s’agit pas plus de donner pour donner, mais s’acquitter d’un devoir citoyen et divin. Pendant cette période, rien ne doit être de trop pour soulager les couches les plus vulnérables, notamment les personnes âgées, les orphelins, les veuves, les sinistrés, les accidentés, les familles des militaires au front. Loin des caméras, il est une obligation pour tous de faire ce geste de solidarité. Dans un contexte économique difficile et une situation sécuritaire complexe, outre les malades et personnes vivant avec un handicap, nous devons avoir un regard attentifsur les victimes de la guerre imposée à notre pays depuis les événements de mars 2012. Ce sont des dizaines de milliers de personnes fuyant les massacres terroristes et conflits intercommunautaires à laisser leurs champs pour se réfugier vers d’autres horizons du pays. Ceux-ci ont besoin de notre aide et de notre rapprochement. Dans cette démarche, les déplacés du centre mais aussi ceux du nord doivent être les heureux bénéficiaires pour véritablement se sentir des Maliens. Pour ce faire, il ne s’agira pour des associations et ONG de s’approprier ce mois pour détourner les dons et appuis reçus au nom des pauvres. Ce mois de sa substance participe en effet au renforcement de la cohésion sociale et de la  consolidation de la confiance entre les citoyens. A l’image du « bon samaritain », cultivons la culture de l’entraide, loin des actions ostentatoires, qui sont vite oubliées.

Jean Goïta

(Visited 9 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.