Commémoration de la Journée Mondiale des Villes : le Mali s’engage à relever le défi de l’urbanisation !

A l’instar des autres pays, le Mali a  célébré, le 31 octobre au Centre International de Conférence de Bamako,  la journée mondiale des villes. L’évènement était  placé sous la présidence du Premier Ministre,  Dr Boubou Cissé représentant le président de la République en présence des membres du Gouvernement, des Institutions et des diplomates accrédités au Mali. 

« Innovation et une vie meilleure pour les générations futures ». Tel est le thème retenu pour cette année.

Dans son intervention, le PM Cissé, a soutenu que la commémoration de la journée mondiale des villes est une occasion pour les autorités de se pencher sur les défis de l’heure dans le monde mais particulièrement ceux du Mali.  « Ces défis sont liés à l’urbanisation accélérée des différentes  villes. Rien que les villes maliennes qui représentent plus de 50% de la population » a-t-il déclaré.

Selon lui, le Mali a des acquis à pérenniser. A titre d’exemple, il a souligné que Bamako a développé en ces 20 dernières années pas mal de plans. Par contre, il a précisé que  l’urbanisation de la ville de Bamako, s’accélère à un rythme, qui n’était pas prévu. « Il  faut s’adapter à cela, il faut faire face aux défis de cette urbanisation » a-t-il sollicité.

Avant de terminer son intervention, le Chef du Gouvernement a  invité les acteurs de se  pencher  à la planification, l’aménagement, le financement, le développement, l’administration et la gestion des villes  et des agglomérations urbaines.

Pour sa part, le  ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et du Logement Social, Hama Ould Sidi Mohamed dira que le thème de cette année relatif à l’ innovation et une vie meilleure pour les générations futures, interpelle tous à la réflexion et à l’action pour des réponses adéquates pour le mieux être humain et surtout pour léguer aux générations futures un monde où il fera bon à vivre.

Selon lui,  la population  urbaine mondiale devrait pratiquement doubler d’ici 2050, ce qui fera de l’urbanisation l’un des principaux moteurs de la transformation du 21ème siècle.

Ensuite, il a souligné que le  Mali est en phase avec la communauté internationale  conformément à la déclaration des Nations Unies de Quioto sur le logement et le développement urbain durable. Lequel, précise-t-il, s’est engagé à œuvrer pour promouvoir un développement durable avec la  participation de tous les acteurs concernés.

Occasion pour le ministre Ould Sidi Mohamed de rappeler que  de l’indépendance à aujourd’hui,  la réponse des autorités face aux problèmes liés  à l’habitat, à l’urbanisation  et à la construction a évolué à travers la ferme volonté d’adapter continuellement l’administration afin qu’elle puisse fournir des services  publics requis pour le bien-être social et économique des populations. « C’est ainsi que les Gouvernements  successifs  ont modelé de façon continue, le paysage du secteur  de l’habitat, de l’urbanisme et de la construction » a-t-il rappelé.

Avant de terminer, il dira que son département dans son approche stratégique de la problématique du logement, met  l’accent  sur la production de logements sociaux.

 

Par  Jean Joseph Konaté

(Visited 6 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par :

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.