LE MATIN

Le matin - Médias Éditeur du journal Le Matin Journal d’informations générales et d’analyse paraissant les jeudis
dialogue-national-inclusif-inter-maliens-maliennes
0

DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF : les communes lancent le processus malgré le boycott de la CMA et une partie des forces vives

Les travaux de la phase communale du Dialogue national inclusif (DNI) ont eu lieu du 7 au 8 octobre 2019. Ces assises en régions ont été organisées en prélude au «Dialogue National Inclusif». 611 communes étaient concernées par ces travaux, selon le comité d'organisation. Dans ces localités, «les concertations ont eu lieu sans souci majeur», ont indiqué des sources locales. Ces travaux ont été boudés par certains partis de l'opposition, des organisations de la société civile et des groupes armés de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).
Une-vue-des-participants-à-Le-présidium-à-l’Assemblée-Générale-Ordinaire-du-CNOSM,-le-samedi-5-octobre-2019
0

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU CNOSM : les Fédérations nationales sportives magnifient la transparence de la gestion d’Habib Sissoko

Pour sacrifier à une tradition inspirée par le souci constant d’une gestion transparente, le Comité exécutif du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) a organisé samedi dernier (5 octobre 2019), son Assemblée générale ordinaire (AGO) pour faire le bilan de l’exercice 2018 à travers l’examen et l’adoption des rapports financiers et d’activités. C’était en présence du Directeur national des sports et de l’Education physique (DNSEP), M. Aliou Maïga, représentant le ministre de la Jeunesse et des Sports. A l’issue de ce rendez-vous annuel, organisé au siège du CNOSM, les Fédérations nationales sportives (FNS) ont aussi adressé une motion de soutien au président Habib Sissoko.
Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ – Kidal : une commune du Mali, dans le cercle et la région de Kidal dont elle constitue la capitale.
0

STABILISATION DU SAHEL : Kidal le nœud gordien de l’expansion du terrorisme vers les pays côtiers

Une quarantaine de militaires tués le 30 septembre 2019 dans l’attaque des camps de Boulkessy et Mondoro (à la frontière avec le Burkina). Sans compter la trentaine de soldats portés disparus et l’importance des dégâts matériels. Et quand on y ajoute les massacres de civils et de militaires en juillet et août 2019 dans «Le pays des Hommes Intègres», on peut craindre que le Sahel ne soit en train de basculer définitivement dans le terrorisme.
La-tête-d’Adnan-Abou-Walid-al-Sahraoui-mise-à-prise-par-les-Etats-Unis
0

POUR ACTES TERRORISTES : la tête d’Adnan Abou Walid al-Sahraoui mise à prix par Washington

Le département d’Etat américain a annoncé vendredi dernier (4 septembre 2019) une offre de récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars (environ 2 987 050 000 F Cfa) pour des informations permettant d’identifier ou de localiser Adnan Abou Walid al-Sahraoui, ancien membre du polisario devenu dirigeant de l’organisation terroriste État islamique dans le Grand Sahara (EI-GS).
A dead animal is seen amidst the damage at the site of an attack on the Dogon village of Sobane Da
0

Une batterie de recommandations pour que le centre ne bascule inexorablement dans le chaos

Pour une solution à la situation de cette zone, préconise Ousmane Kornio, «une nouvelle redéfinition du centre s’avère absolument nécessaire. Le centre souffre de ses richesses et il a toujours été considéré comme la vache à traire pour tous les agents de l’administration, des forces de défense et de sécurité et des acteurs de la justice y affectés et cette situation ne pourrait plus continuer». Aussi, toute solution qui tentera de réinstaller ces mêmes conditions de vie aux populations sera vouée à l’échec d’autant plus que durant toute la période de crise, les populations, malgré toutes les souffrances, ont au moins gouté à un autre mode de gouvernance et de gestion de leurs affaires qu’elles ont eu à comparer au mode de gouvernance initial.
Le trafic d’armes alimente les tensions intercommunautaires dans la région de Mopti
0

«Un fusil-mitrailleur vendu à environ 200 000 FCFA au marché noir de Mopti» | LES CONFLITS ALIMENTÉS AU CENTRE PAR LE TRAFIC D’ARMES

La crise au nord du Mali aurait-elle inspiré les populations du centre du pays ? En effet, rappelons que du début de la crise en 2012 jusqu’en 2016, les zones du centre du Mali semblaient ne pas être concernées par les mesures de règlement mises en œuvre par l’Etat et ses partenaires, y compris par l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.
Conflits-intercommunautaires-au-Centre-du-Mali—Pourquoi-la-batterie-de-solutions-ne-fonctionne-pas
0

Des tensions interethniques de cohabitation dues aux effets des changements climatiques | RÉSOLUTION DE LA CRISE AU «CENTRE» DU MALI

«Conflits intercommunautaires au Centre du Mali : Pourquoi la batterie de solutions ne fonctionne pas ?» ! Tel est le titre d’une étude réalisée par M. Ousmane Kornio au compte du programme «Policy Paper» de la Fondation Friedrich Ebert (FES, août-septembre 2019). Elle pose clairement la problématique de la crise au «centre» du Mali. Et selon l’auteur, cela est plus large qu’un  «simple problème de sécurité».
Cérémonie-de-remise-de-Kits-scolaires-par-l’association-Solidaris223-et-l’Ong-LIFE
0

APPUI A LA SCOLARISATION : Solidaris223 et Life parcourent le Mali pour offrir des kits aux enfants défavorisés

Depuis la veille de la rentrée scolaire 2019-2020, l’Association Solidaris223, en partenariat avec l'ONG Life, sillonne le pays dans le cadre de son projet «kits scolaires» afin de soutenir les parents démunis à faire face aux charges scolaires de leurs enfants. Leurs équipes ont donc redonné le sourire à des enfants dans les régions de Koulikoro, Bougouni, Dioïla, Ségou, Mopti…