Photo-officielle-Gouvernement-malien-Koulouba-08-Mai-2019-Ibrahim-Boubacar-Keita-IBK
0

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !
Comment-l’opposition-veut-dépouiller-IBK-de-ses-prérogatives
0

FORMATION DU GOUVERNEMENT : comment l’opposition veut dépouiller IBK de ses prérogatives

à l’impossible le pouvoir n’est pas tenu non plus. Sauf si le président de la République admet ouvertement avoir échoué dans la gouvernance politique du pays, donc prêt à accepter l’humiliant diktat des opposants. Sinon, il est temps qu’IBK s’assume en président élu par les Maliens. Dans, la situation actuelle du Mali, l’appartenance politique est moins importante que la compétence avérée d’un cadre, sa disponibilité à servir la nation avec la plus grande probité morale.
syndicats des enseignants
0

Bras de fer gouvernement – syndicats des enseignants : Le bout du tunnel encore loin !

Le jeudi 11 avril, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, ont tenu leur marche nationale pacifique. Cela avec une itinéraire qui part de la place Can à l’ACI 2000 en passant par le rond-point ‘’ Bougie Ba’’ pour terminer au du monument KouaméKourouma. Leurs militants ont fortement répondu à l’appel. A l’issue de cette marche, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, menacent d’observer une grève à partir de ce matin lundi 15 avril, jusqu’au 17 mai.