Memoire-Martyrs-Morts-IBK-Ibrahim-Boubacar-Keita
0

Attaque terroriste de Dioura : les 4 vérités d’IBK à la hiérarchie militaire !

Le jeudi 21, dans la cour du Génie Militaire, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a présidé la cérémonie solennelle de présentation au drapeau national de la 1ère cohorte (2018) du Service National des Jeunes (SNJ). L’occasion a été mise à profit par le chef suprême des armées, pour revenir sur l’attaque terroriste perpétrée contre l’armée malienne à Dioura, une localité située dans le cercle de Tenenkou, région de Mopti. « C’est nous qui devons apporter dorénavant la peur ailleurs, pas qu’on nous l’apporte à nous » a-t-il précisé.
Conseil-des-ministres-maliens
0

#Mali – Communiqué de la session extraordinaire, du Conseil des Ministres du dimanche 24 mars 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session extraordinaire, le dimanche 24 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a adopté : - un projet de décret ; - et procédé à des nominations.
Karim Keita, Député à l’Assemblée Nationale du Mali. Président de la Commission Défense Nationale, de la Sécurité et de la Protection Civile. Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ.
0

#Mali – Karim Keita, fils du Président malien IBK, convoqué chez le juge Moussa DIARRA, le jeudi 21 Mars pour “affaire le concernant”

L´honorable Député Karim Keïta dit Katio est convoqué à se présenter le 21 mars 2019 à 10H00, au cabinet du juge d´instruction Moussa Diarra de la commune 4 du district de Bamako. L´intéressé a pris la copie du procès verbal de remise de convocation a lui remise par l'huissier de justice, mais s'abstient de le signé. Affaire à suivre …
Fanfare des Forces Armées Maliennes (FAMa). Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ.
0

Ma part de vérité : «Il y a des moments où le silence est coupable»

A 50 ans, cet homme a réalisé pour le Mali plus que d’autres n’en ont fait toute leur vie centenaire. On oublie volontairement ses nuits blanches pour contrer les tentatives permanentes de déstabilisation du pays. On met sous silence son parcours de général de terrain ayant affronté avec vaillance et sans jamais renâcler la dure réalité du métier des armes. Que n’a-ton pas tenté pour mettre le Mali sous tutelle, sous emprise démoniaque ? Discret, le général Moussa Diawara a défendu avec efficacité et sens de l’honneur le pays contre les ennemis qui malheureusement continuent à se multiplier. Il a évité des aventures au pays. Il ne demande pas à en fêter car il ne fait que son devoir en le réalisant. La nature même de son travail consistant en la discrétion, il n’a jamais cherché à se tisser des lauriers car on n’entre pas dans un trou et se plaindre de l’obscurité. Tout choix a son corollaire. Il doit faire et se taire et c’est justement ce qui le caractérise.
Ibrahima-Ndiaye-dit-Iba,-1er-Vice-président-de-l’URD-au-congrès-de-l’ASMA-CFP-en-décembre-2018
0

DECRISPATION DU CLIMAT POLITIQUE : Iba Ndiaye aurait balisé le chemin des retrouvailles IBK- Soumaïla au congrès de l’ASMA-Cfp

Visiblement galvanisé par sa rencontre avec le président Ibrahim Boubacar Kéita le 26 février 2019 (suivi d’un second tête à tête le 5 mars 2019), Soumaïla Cissé surfe sur une vague d’apaisement de la classe politique. Une ambiance dont il était d’ailleurs le principal pollueur par son refus de reconnaître la réélection d’IBK et du gouvernement mis en place. Candidat malheureux à la présidentielle de juillet-août 2018 et chef de file de l’opposition, Soumi a aujourd’hui pris l’initiative politique en multipliant les rencontres avec des personnalités influentes du pays, les anciens présidents notamment, afin de recueillir leurs solutions à la crise qui secoue notre pays depuis des années. Une voie déjà balisée par le premier vice-président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Ibrahim dit Iba Ndiaye, lors du congrès ordinaire de l’ASMA-Cfp en décembre 2018.