Serge Daniel s’adjuge le 1er prix de la 8ème édition prix Norbert Zongo du journalisme d´investigation

Le correspondant de l’agence France-Presse au Mali, Serge Daniel,  a reçu à Ouagadougou le prix « Norbert Zongo » de la  meilleure enquête journalistique  Afrique  en presse en ligne.   -Maliweb.net- La cérémonie  a eu lieu, le 27 septembre dernier, à Ouaga  au cours d’une soirée à l’occasion de la 8ème édition du Festival International de la Liberté d’expression et de la Presse – FILEP 2019. Ce prix remis au lauréat regroupe toutes catégories confondues, notamment  presse écrite, radio, télévision.
Bakary-TOGOLA-03776
0

Hummm ! Quand l´ingratitude nous tient… | affaire BAKARY TOGOLA

certains journalistes doivent faire profil bas au lieu de s'agiter autour de cette affaire qui est loin d'être terminée. Je suis sidérée de voir certains journalistes cracher dans la soupe dans l'affaire de Bakary TOGOLA et d'en faire une affaire d'État alors que la plupart d'entre nous (Journaliste de terrain) ont mangé à plusieurs reprises son argent. Loin de prendre partie pour lui , walaye il a été généreux envers les journalistes de terrain; des fois, ils l'arnaquaient même et je ne parle pas dans le vide.
Karim-Keita-BSIL7918
0

Me Mohamed Ali Bathily, l’un des avocats du journaliste Saxe: “Karim est dans son droit de porter plainte pour connaître la vérité”

La première audience de l’affaire en diffamation intentée par l’honorable Karim Kéïta contre Mamadou Dadié Sacko dit Sax, directeur de RFM et Adama Dramé, directeur de publication de l’hebdomadaire «Le Sphinx» a eu lieu ce mardi au Tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako. Le tribunal a fixé la consignation à 100 000 FCFA. Le débat au fond est prévu pour ce 3 juillet.
Fausse-note—Le-staff-de-Sidiki-Diabaté-agresse-physiquement-un-journaliste-,à-la-soirée-finale-du-festival-Urban-Music-et-Mode-de-Sélingue
0

Le staff de Sidiki Diabaté agresse physiquement un journaliste ,à la soirée finale du festival Urban Music et Mode de Sélingue

Décidément, le célèbre virtuose de la kora, Sidiki Diabaté, ne finit plus de s’illustrer par des faits impopulaires. De scandale en scandale, sa carrière est émaillée de sombres histoires. C’est pourquoi ses fans et les autres mélomanes l’attendaient de pied ferme. S’il a pu se tirer d’affaire en live avec quatre morceaux, il n’en demeure pas moins, qu’il s’est fait rattraper par les vieilles habitudes de son staff. Ces jeunes qui n’ont aucun respect pour les autres viennent encore une fois de faire parler d’eux, en agressant physiquement les journalistes lors de la soirée finale du festival Urban music de Sélingué. N’est-il pas temps pour Sidiki et son staff de se ressaisir ?
Journal-hebdomadaire-Le-Sursaut
0

EDITO : Autant pisser dans un violon !

Au fond d’eux-mêmes, ils souhaitent seulement attaquer, déconstruire et faire révolter pour se sentir utile. On dit par rapport à certains pays que les réseaux sociaux ont joué un grand rôle dans le processus de changement. Chez nous, cela est moins senti, ce sont plutôt quelques têtes brûlées, souvent sans domiciliation connue, pour ne pas dire de famille inconnue, qui s’insurgent en donneurs de leçons, plutôt en tireurs embusqués. Cela, souvent sans une moindre retenue, à balancer la vie privée des honnêtes citoyens, leur nudité, toujours avec une grande dose de mensonge. D’ailleurs le mensonge, l’outrecuidance et les insultes sont les seuls ingrédients essentiels pour se rendre populaire sur les réseaux sociaux au Mali. Ils ont la malice de ramer toujours dans le même sens que l’opposition. De ce fait, ils tirent leurs revenus des poches de ces pontes politiques, qui ne se privent jamais des services (souvent malsains) de leurs soutiens activistes.
Harber-Maiga-Azalai-Express
0

LIBERTÉ DE LA PRESSE: Plainte de Wassoul’Or contre HARBER MAIGA, le directeur de publication du journal AZALAI EXPRESS

Wassoul’Or SA, la société minière de l’homme d´affaire et Président du Parti ADP MALIBA, Aliou Boubacar Diallo, vient de porter plainte contre le directeur de publication du Journal Azalaï Express, monsieur Harber Maiga, pour la publication sur les réseaux sociaux de propos jugés diffamatoires et “portant atteinte à l’honneur et à la considération” de l’entreprise. […]