editorial
0

EDITO : dénigrer au nom du peuple !

Au nom du peuple, ils s’évertuent à dénigrer des chefs religieux, des gardiens des us et coutumes. Au nom du peuple, ils s’insurgent en donneurs de leçon pour pourfendre tout ce que le pays dispose comme hautes personnalités publiques. Maintenant au nom du même peuple, sous le label de la lutte contre la corruption, ils veulent briser le dernier rempart qui nous sépare de la jungle, la justice, la première institution de ce pilier de la démocratie. Si cela a commencé par des chroniqueurs et vidéo-mans payés, c’est le président d’une structure importante du secteur privé qui veut s’adjuger ce rôle, à savoir Mamadou Sinsi Coulibaly, non moins président du Conseil National du Patronat du Mali.
Vidéo-EXCLUSIF-Amadou-Koufa´éminent-djihadiste-est-toujours-en-vie-explique-expert-en-terrorisme-djihadiste,-SimNasr-[Info-France24]
0

Vidéo ! EXCLUSIF – Amadou Koufa, l´éminent djihadiste est toujours en vie explique l´expert en terrorisme djihadiste, SimNasr [Info France24]

Le chef de la composante Peul du groupe jihadiste JNIM, dépendant d’AQMI et d’Al-Qaeda centrale, avait été annoncé mort par les autorités françaises et maliennes le 23 novembre 2018. Sa mort avait été démentie au préalable par certaines sources locales, comme par le commandement d’AQMI. Cette vidéo serait "la première preuve de vie" d'Amadou Koufa. L'intéressé dément sa propre mort dans un document audio.
Cheick-Oumar-Sissoko
0

Congrès de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI) : le malien Cheick Oumar SISSOKO réélu par consensus

Le corps électoral des cinéastes africains avec à leur tête le réalisateur sénégalais Cheikh Gaido Bâ et le doyen des cinéastes camerounais Pierre Dikongue-Pipa ont proposé la réélection de Cheick Oumar SISSOKO. Ce que l’assemblée a suivi par acclamation.
 Il rempile ainsi pour un nouveau mandat de quatre ans et promet de poursuivre à Ouagadougou le travail entamé.