Ibrahima-Ndiaye-dit-Iba,-1er-Vice-président-de-l’URD-au-congrès-de-l’ASMA-CFP-en-décembre-2018
0

DECRISPATION DU CLIMAT POLITIQUE : Iba Ndiaye aurait balisé le chemin des retrouvailles IBK- Soumaïla au congrès de l’ASMA-Cfp

Visiblement galvanisé par sa rencontre avec le président Ibrahim Boubacar Kéita le 26 février 2019 (suivi d’un second tête à tête le 5 mars 2019), Soumaïla Cissé surfe sur une vague d’apaisement de la classe politique. Une ambiance dont il était d’ailleurs le principal pollueur par son refus de reconnaître la réélection d’IBK et du gouvernement mis en place. Candidat malheureux à la présidentielle de juillet-août 2018 et chef de file de l’opposition, Soumi a aujourd’hui pris l’initiative politique en multipliant les rencontres avec des personnalités influentes du pays, les anciens présidents notamment, afin de recueillir leurs solutions à la crise qui secoue notre pays depuis des années. Une voie déjà balisée par le premier vice-président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Ibrahim dit Iba Ndiaye, lors du congrès ordinaire de l’ASMA-Cfp en décembre 2018.
Mali-Rencontre-SoumailaCisse-IbrahimBoubacarKeita-IBK
0

IBK-Soumi après l’appel téléphonique : La rencontre pour le Mali

Le climat politique et social tend vers une décrispation. Le chef de l’État et le chef de file de l’opposition ont entamé depuis longtemps des démarches montrant qu’ils se sont enfin décidés à mettre un peu d’eau dans leur vin et ne songer qu’au Mali où les défis à relever restent nombreux. Soumaila Cissé, candidat malheureux à la présidentielle de 2018, continuait à refuser de reconnaitre la victoire de Ibrahim Boubacar Keita qu’il estimait avoir triché. Plusieurs manifestations ont eu lieu suite auxquelles des démarches ont été entreprises auprès des deux parties notamment celle du chef de file de l’opposition. Cela, afin qu’il songe à mettre de mettre le Mali au-dessus de tout et trouver un terrain d’entente avec le président déclaré officiellement vainqueur et qui n’a d’ailleurs de cesse exprimer sa « main tendue » pour un dialogue démocratique permettant de faire sortir le pays de l’ornière. Une situation occasionnée suite à une crise multidimensionnelle.
Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ – Rentrée littéraire du Mali – 11eme édition 2019  | Bamako, Sikasso, Djenné, Tombouctou. Thématique : Un monde de la rencontre
0

11ème édition de la rentrée littéraire du Mali : IBK s’engage pour une nouvelle politique du livre pour booster la lecture !

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a procédé dans la soirée du mardi 19 février à l’ouverture officielle de la 11ème édition de la rentrée littéraire du Mali au Musée national. C’était en présence du Premier Ministre Soumeylou Boubeyé Maïga, des présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement et des diplomates accrédités au Mali.
Tiebile-Drame-1024×620
0

Situation sécuritaire : Tiébilé Dramé propose des remèdes

Le Bélier en chef a également plaidé pour le démantèlement des check-points illégaux et la fin du délit de faciès. Il a aussi souligné la nécessité de «désarmer et dissoudre les milices ; déployer dans le centre des observateurs indépendants des droits de l’homme ; organiser des patrouilles régulières FAMA-Force MINUSMA ; et de convoquer des assises régionales sur la restauration de la sécurité, de la stabilité et sur la bonne gouvernance au centre.»