Karim Keita, Député à l’Assemblée Nationale du Mali. Président de la Commission Défense Nationale, de la Sécurité et de la Protection Civile. Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ.
0

#Mali – Karim Keita, fils du Président malien IBK, convoqué chez le juge Moussa DIARRA, le jeudi 21 Mars pour “affaire le concernant”

L´honorable Député Karim Keïta dit Katio est convoqué à se présenter le 21 mars 2019 à 10H00, au cabinet du juge d´instruction Moussa Diarra de la commune 4 du district de Bamako. L´intéressé a pris la copie du procès verbal de remise de convocation a lui remise par l'huissier de justice, mais s'abstient de le signé. Affaire à suivre …
RESOGEST
0

Le RESOGEST et la mutualisation de 5% des stocks nationaux de sécurité alimentaire dans l’espace CEDEAO : Voici les recommandations de l’atelier de Lomé

Des acteurs en charge de la sécurité alimentaire dans les États membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont entamé une série de discussions dans la capitale togolaise le vendredi 8 février 2019 autour de trois lignes de sujets relatifs aux stocks de proximité, aux stocks nationaux de sécurité ainsi qu’à la réserve de sécurité alimentaire. Elle a réuni des membres du Réseau des Structures publiques en charge de la Gestion des Stocks nationaux de sécurité alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest (RESOGEST), des représentants de la Commission de la CEDEAO et de l’UEMOA, des réseaux régionaux de producteurs, des ONG et associations.
Fanfare des Forces Armées Maliennes (FAMa). Crédit photo © Boub´s SiDiBÉ.
0

Ma part de vérité : «Il y a des moments où le silence est coupable»

A 50 ans, cet homme a réalisé pour le Mali plus que d’autres n’en ont fait toute leur vie centenaire. On oublie volontairement ses nuits blanches pour contrer les tentatives permanentes de déstabilisation du pays. On met sous silence son parcours de général de terrain ayant affronté avec vaillance et sans jamais renâcler la dure réalité du métier des armes. Que n’a-ton pas tenté pour mettre le Mali sous tutelle, sous emprise démoniaque ? Discret, le général Moussa Diawara a défendu avec efficacité et sens de l’honneur le pays contre les ennemis qui malheureusement continuent à se multiplier. Il a évité des aventures au pays. Il ne demande pas à en fêter car il ne fait que son devoir en le réalisant. La nature même de son travail consistant en la discrétion, il n’a jamais cherché à se tisser des lauriers car on n’entre pas dans un trou et se plaindre de l’obscurité. Tout choix a son corollaire. Il doit faire et se taire et c’est justement ce qui le caractérise.
PROCESSUS DE DDR ET REFORME DU SYSTEME DE LA SECURITE EN MARCHE
0

PROCESSUS DE DDR ET REFORME DU SYSTEME DE LA SECURITE EN MARCHE : Le Mali et l’Union Africaine se donnent la main pour relever les défis

Pour sensibiliser et donner une meilleure compréhension des principes et concepts généraux de -Désarmement- Démobilisation-Réinsertion (DDR) et la Réforme du Système du secteur de la Sécurité (RSS), la Commission de l’Union Africaine en partenariat avec le Gouvernement du Mali, a organisé le mardi 05 mars 2019, à l’Ecole de Maintien de la Paix Me Alioune Blondin Beye, un important atelier de partage sur la complémentarité entre les processus de DDR et RSS dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale. Les travaux d’ouverture étaient présidés par le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno H Diallo, représentant son homologue de la Réconciliation Nationale. C’était en présence de Mahamat Saleh Annadif, chef de la MINUSMA, du Président Pierre Buyoya, chef de la MISAHEL et de plusieurs personnalités.
Youssouf-Maiga-à-la-tête-du-RESOGEST
0

Mutualisation de 5% des stocks nationaux de sécurité alimentaire dans l’espace CEDEAO : une priorité du mandat de notre compatriote Youssouf Maiga à la tête du RESOGEST

Des acteurs en charge de la sécurité alimentaire dans les États membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont entamé une série de discussions dans la capitale togolaise le vendredi 8 février 2019. La rencontre a lieu autour de trois lignes de sujets relatifs aux stocks de proximité, aux stocks nationaux de sécurité ainsi qu’à la réserve de sécurité alimentaire. Elle a réuni des membres du Réseau des Structures publiques en charge de la Gestion des Stocks nationaux de sécurité alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest (RESOGEST), des représentants de la Commission de la CEDEAO et de l’UEMOA, des réseaux régionaux de producteurs, des ONG et associations.
Moussa Ag Infahi, directeur général de la Police Nationale du Mali. Crédit photo © Boub’s SIDIBÉ.
0

POLICE NATIONALE : Un recrutement massif prévu en 2019

A en croire le patron de la police, en terme de recrutement en 2018, ce sont 2200 fonctionnaires de police qui ont été enregistrés dont 20 commissaires, 30 officiers, 2150 sous-officiers. Et quant aux perspectives pour l’année 2019, il est prévu un concours direct de recrutement de 2200 autres fonctionnaires de police, un concours professionnel pour le recrutement de 8 commissaires, et 12 officiers.