SoumailaCisse-Cisse-URD-opposition-opposant-malien-chefdefil-DÉRIVE-VERTICALEment
0

DÉRIVE VERTICALE

Traiter le Président de la République, qui, depuis des mois a décidé de tendre la main à tous les maliens au nom de l’unité nationale, de petit monsieur est le comble de l’ironie et cela renseigne plus sur l’amertume et la mauvaise bile du pathétique candidat malheureux plus qu’autre chose.
Mali-Soumaila-Cisse-Ibrahim-Boubacar-Keita-IBK-secret-negociation-majorite-opposition
0

Mali /Afrique de l´Ouest : dans le secret des négociations entre IBK et Soumi

Selon nos sources, trois chefs d’Etat ouest- africains, le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, le Sénégalais Macky Sall et l’Ivoirien Alassane Ouattara ont pesé de tout leur poids auprès de leur homologue #malien Ibrahim Boubacar Keïta ("IBK") afin que ce dernier associe des proches de Soumaïla Cissé ("Soumi") à la gestion du pouvoir. Reçu discrètement à Nouakchott fin janvier par le président mauritanien, Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition, s’est montré disposé à un dialogue national sur les réformes relatives à la constitution, au code électoral, à la Cour constitutionnelle, au découpage administratif et à l’application des accords de paix d’Alger. Il a toutefois posé une condition non négociable : la formation d’un gouvernement d’union nationale dirigé par un premier ministre choisi d’un commun accord, et dans lequel lui-même ne siégrait pas. A supposer qu'elle soit acceptée par "IBK", cette exigence entraînerait ipso facto l’éjection du chef du gouvernement, Soumeylou Boubèye maïga, en poste depuis le 31 décembre 2017.
Mali-Rencontre-SoumailaCisse-IbrahimBoubacarKeita-IBK
0

IBK-Soumi après l’appel téléphonique : La rencontre pour le Mali

Le climat politique et social tend vers une décrispation. Le chef de l’État et le chef de file de l’opposition ont entamé depuis longtemps des démarches montrant qu’ils se sont enfin décidés à mettre un peu d’eau dans leur vin et ne songer qu’au Mali où les défis à relever restent nombreux. Soumaila Cissé, candidat malheureux à la présidentielle de 2018, continuait à refuser de reconnaitre la victoire de Ibrahim Boubacar Keita qu’il estimait avoir triché. Plusieurs manifestations ont eu lieu suite auxquelles des démarches ont été entreprises auprès des deux parties notamment celle du chef de file de l’opposition. Cela, afin qu’il songe à mettre de mettre le Mali au-dessus de tout et trouver un terrain d’entente avec le président déclaré officiellement vainqueur et qui n’a d’ailleurs de cesse exprimer sa « main tendue » pour un dialogue démocratique permettant de faire sortir le pays de l’ornière. Une situation occasionnée suite à une crise multidimensionnelle.
PARENA
0

Situation sécuritaire au centre et la crise financière : Le PARENA s’ironise avec un autre bilan macabre!

Comme à ses habitudes, le président du Parena, non moins directeur de campagne du président candidat du parti URD, Tièbilé Dramé a fait une sortie hasardeuse jeudi, avec un autre bilan macabre. Ce bilan qu’il a brandit comme celui de 2018 fait état de : 1814 victimes au Mali dont 1026 tuées au centre du Mali, parmi lesquels 697 civils, 85 membres des forces armées et de sécurité et 4 soldats de la paix, 236 des groupes armés ou présumés armés et 70 enlèvements.
Crédit photo © Boub’s SIDIBÉ. Déclaration de candidature de Ibrahim Boubacar Keita pour l’élection Présidentielle malienne de Juillet 2018.
0

DÉCRISPATION : Le président IBK choisi le jour de la Saint-Valentin pour appeler Soumaila Cissé

Pour le malien Lamda téléphoner est un geste du quotidien. Mais lorsqu´il s´agit du Président de la République souveraine et démocratique du Mali, cela peut prendre des proportions, surtout quand il a au bout du fil son challenger malheureux de la dernière échéance électorale, qui selon une certaine presse, ne reconnaitrait pas avoir été battu lors de la présidentielle.Mauvais perdant ? L´histoire nous édifiera.
VŒUX DE L’URD A LA PRESSE ENDEUILLES , réclame un dialogue républicain pour trouver un accord politique avant les réformes politiques et institutionnelles
0

VŒUX DE L’URD A LA PRESSE ENDEUILLES : réclame un dialogue républicain pour trouver un accord politique avant les réformes politiques et institutionnelles

C’est dans le deuil que le Président de l’URD, l’honorable SoumaïlaCissé a présenté ses vœux de l’année 2019 à la presse nationale et internationale, suite au décès du premier vice-président de l’Union des jeunes, Baba Sow. Dans ses vœux, le Chef de file de l’opposition a axé son intervention sur les violations de la liberté […]
Soumaïla Cissé
1

SOUMI A PROPOS DU DIALOGUE POLITIQUE : « le cœur du métier est de tout donner aujourd’hui au président de la République pour que l’avenir soit meilleur… »

Le Président Rassemblement Pour le Mali (RPM), Dr Bokary Tréta, a rencontré le jeudi 17 janvier 2019, aux environs de 17 heures, Soumaïla Cissé, président de l’URD et candidat malheureux au second tour de la dernière présidentielle. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la relance du dialogue politique entre majorité et opposition pour une […]
Bocary-TReta-Soumaila-Cisse-rencontre-décryspation
0

RENCONTRE RPM-URD : Soumaïla Cissé attend toujours le contenu de la main tendue d’IBK

Dans une quasi-surprise généralisée, la semaine écoulée, le RPM, conduit par son président, Dr. Bocari Tréta, a rencontré, à sa demande, au siège de l’URD, le principal parti de l’opposition, également conduit par son président, Soumaïla Cissé. Si l’événement, en lui-même, est un fait politique inédit, dans le contexte actuel marqué par l’extrême tension entre […]
Bocary-TReta-Soumaila-Cisse-rencontre-décryspation
0

Pour la décrispation de la situation politique du Mali : Le RPM rencontre l’URD aujourd’hui

Le Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti au pouvoir, dirigé par Dr Bocary Tréta, rencontre, ce jeudi 17 janvier 2019, l’Union pour la République et la démocratie (URD), le principal parti de l’opposition malienne présidé par l’honorable Soumaïla Cissé. A la demande du RPM, ladite rencontre se tiendra aujourd’hui à 17 heures au siège […]