Accueil






Dernières publications

Mali : Les bérets rouges se cachent-ils derrières leurs épouses pour ne pas aller combattre ?

C’est sans appel, certaines catégories de militaires ont choisi de ne pas aller au front. Depuis l’attaque de Mondoro et de Boulkessi qui ont fait 40 morts au sein de l’armée.C’est la peur bleue au ventre de certains militaires d’aller au front. Au lendemain de l’attaque des localités suscitées, les femmes et enfants des bérets rouges avaient pris la rue à Djicoroni Para et à Kati pour exprimer leur mécontentement, suite au drame. Certes la mort d’un proche ou d’un parent est triste, mais il faut l’accepter, c’est cela le choix qu’ils ont librement exprimé.

25e édition du mois de la solidarité: le Dr Boubou Cissé rend visite à la doyenne de la Commune I, Madame Mafily DIALLO 112 ans.

À 112 ans, Madame Mafily DIALLO est l’une des doyennes du Mali. Née vers 1911, Mme Diallo a eu 5 enfants, et 38 petits enfants. La doyenne de la Commune I. du District de Bamako a remercié le Chef du Gouvernement qui lui a offert une calebasse de colas et d’autres matériels pour son confort. Mme DIALLO a également fait des bénédictions pour l’entente et la cohésion entre les maliens.

MÈLÈKÈ DJIBRIL fait le bilan d´étape de la reconstruction de l´armée malienne

MÈLÈKÈ DJIBRIL, le 148ème député fait le bilan d´étape de la reconstruction de l´armée malienne #Armées #Maliennes #MelekeDjibril

Benkoro SANGARÉ présente l´Atelier de formation aux métiers des Arts Visuels [interview]

Benkoro SANGARÉ, Producteur / #Réalisateur présente l´Atelier de formation aux métiers des #Arts #Visuels [interview]

Le constitutionnaliste Souleymane Dé sur le DNI : «l’inclusivité du dialogue national ne doit pas être que de nom»

L’articulation des réformes politiques et institutionnelles obéit à l’instauration d’un climat politique et social apaisé. La grave crise politico-sécuritaire que connait notre pays peine à trouver une solution consensuelle. De part et d’autre, la société malienne reste fortement divisée sur les questions majeures de relèvement de l’Etat. Comme indiqué aux Termes de références du dialogue national inclusif, « la crise sans précédent et multidimensionnelle à laquelle, le Mali est confronté depuis 2012 impose le dialogue aux maliens en vue de construire une vision concertée, à la hauteur des défis de l’heure ». Et d’ajouter que « ces défis sont sécuritaires, économiques, politiques, institutionnels, sociaux culturels et climatiques ».

POSTE DU MALI : l’agence de Sogoniko loge dans du neuf

Six mois après la pose de sa 1ère pierre, la nouvelle agence de la Poste du Mali, à Sogoniko, a été inaugurée le mardi 8 septembre 2019, à la faveur d’une cérémonie sobre, mais historique, placée sous la haute présidence de Yaya Sangaré, ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, porte-parole du Gouvernement.C’était en présence du PDG de la Poste du Mali, Ibrahima Haïdara, et des chefs de départements de la structure. Construit sur fonds propre de La Poste, d’une valeur de 20 millions de FCFA, le bâtiment R+1 consacre le premier pas de géant dans le retour des services postaux sur le terrain dans les communes.

REPRISE DU TRAFIC FERROVIAIRE : le ministre Ly réussira-t-il là où ses prédécesseurs, ont échoué ?

Dans la quête de la restauration de sa confiance avec le Peuple malien, le gouvernement Boubou Cissé veut passer à la vitesse supérieure, sûrement et méthodiquement pour honorer ses engagements pris envers les partenaires sociaux, notamment ceux de la région de Kayes. D’où cette nouvelle reprise du trafic ferroviaire Bamako-Diboli, adopté par le gouvernement.Du coup, la question qui se pose est de savoir si le ministre Ibrahima Abdoul Ly réussira là où ses prédécesseurs ont échoué.

Culture

(Visited 7980 times, 17 visits today)